Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 07:59
Et oui, vendredi dernier, alors que je m'apprétais à faire tourner un peu "Titine" (c'est le nom que lui ont donné mes filles !), rien à faire ! Quelques toussottements mais aucun ronronnement de démarrage.
On peut donc parler de 1ère panne.
Dans ces cas là, quand on a peu de connaissance en mécanique, on reste plusieurs minutes à regarder son moteur avec une perplexité immense ! Que faire ? Que vérifier ?

Bon, la batterie était bonne, le réservoir d'essence plein (et oui c'est le b.a.ba du néophyte !!!)
1ère opération : nettoyage des bougies ....... rien n'y fait !
Comme le niveau d'huile avait baissé et que je comptais changer le type d'huile pour passer d'une 15W40 traditionnelle à une 20W50 plus adaptée à ce genre de moteur, je me lance dans une vidange (même si celà n'avait rien à voir avec la panne). Et tant que j'y étais, j'en profite pour un changement du filtre à huile.
Une fois l'opération achevée, je poursuis par une vérification générale des niveaux (freins, boite de vitesse, cloches de carburateurs, ...). Bref, je remets tout à niveau avant de me replonger dans la problématique de la panne.

Dans ces cas là, il faut beaucoup utiliser l'acoustique. Oui, oui, l'analyse d'un bruit anormal ou d'un bruit disparu est souvent une source de renseignement importante. Et dans mon cas, je m'aperçois qu'au démarrage, je n'entendais plus le petit cliquetis de lancement de la pompe à essence. Celà m'orienta vers un problème d'alimentation.
Donc aprés vérification de l'arrivée au niveau des carburateurs, je confirmais bien l'origine présumée de la panne localisée entre cette arrivée et le réservoir. Et qu'y a t'il entre ces 2 points ? la pompe à essence !

Une petite lecture du manuel d'atelier me donne quelques informations sur son montage et me voilà sous la voiture (bien calée avec des chandelles bien sur !).
Je commence par enlever le filtre de la pompe, avant son démontage complet (on ne sait jamais).Il avait besoin d'un sérieux petit nettoyage ! Mais ça n'a pas fait démarrer la voiture pour autant. Le démontage complet était donc inévitable.

Une fois la pompe entre mes mains, je l'ouvre, et là, quelle découverte !!! Un petit morceau de joint silicone (sans doute tombé dans le réservoir) obstruait l'entrée de la pompe. Il m'a même fallu une pince à épiler pour le sortir !
Je sentais à ce moment là que je tenais la source de ma panne !
Remontage complet de la pompe ... et nouvel essai de démarrage !

Un démarrage au quart de tour qui m'a fait pousser un cri de bonheur et de satisfaction !

Première panne et premier plongeon réel dans la mécanique. Mais quelle satisfaction !

Je vais pouvoir maintenant m'attaquer à la préparation du rallye du 4 avril (montage d'un coupe-circuit et d'un tripmaster). C'est surtout la sonde de roue du tripmaster qui va demander le plus de travail. Mais bon, aprés mon premier vrai plongeon dans la mécanique, je me sens des ailes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires