Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 22:28

Et bien voilà ! La rallye tant attendu a eu lieu, ou devrais-je, est déjà fini .... !
Et c'était ....... "méga top" comme diraient mes filles !
Je viens à peine de rentrer, la tête encore remplie d'images superbes, mais le cerveau quelque peu fatigué ... car finalement, ce n'est pas le moteur de la voiture qui a chauffé, mais le cerveau du pilote et du co-pilote. Oui, oui .... ce fût une épreuve aussi dure (tout du moins pour des néophytes) que les paysages étaient beaux !
Je ne parle pas de la dureté de la route, même si les 400km ont été ponctués de pas moins de 6 cols : les Saisies, les Aravis, le Petit Bornand, le Grand Bornand (+ de 2500m) la Forclaz et les Montets, ainsi que le Cormet de Roselend. Bref, plus de 12500 m de dénivellés au total. Mais la voiture a été vraiment parfaite, et les paysages vraiment splendides.
Non, je parle plutôt de la dureté du road-book.
Ce rallye n'était pas une épreuve de vraie régularité car le temps n'était pas réellement important, même si des moyennes étaient imposées. Il s'agissait d'une épreuve dite de Navigation avec un road-book élaboré comme un jeu de piste, avec des bornes numérotées à trouver et à reporter sur une fiche.
Dit comme ça, celà parait simple ! Mais nous avons eu droit à toutes les astuces et tous les pièges possibles dans un road-book : fléche-métré traditionnel (ça c'est facile), fléché non métré, fléché inversé (il fallait suivre le contraire des indications données), fléché miroir (il fallait suivre l'équivalent de la symétrie du dessin représenté pour chaque information), fléché dans le désordre (il fallait reconstituer l'ordre des indications), ... j'en passe et des meilleurs. Sans parler des pièges par-ci, par-là avec des fausses bornes pour induire en erreur, des indications qui s'appliquait à des portions de quelques dizaines de mètres, des notes du style "arrivés au niveau du pont, vous devez traverser la Rivière" sachant que la majuscule à Rivière voulait dire "vous traversez le village qui s'appelle la Rivière et non pas la rivière elle-même", .....
Alors pour tout avouer, nous avons pas mal tourner en rond, refait plusieurs fois certaines portions, sans parler du troupeau de vaches qui nous stoppe un moment au milieu de la route, du paysan qui veut gentiment nous indiquer la route pour rejoindre l'arrivée d'une étape mais qui ne comprend rien quand on lui parle de road-book et d'indications que l'on doit absoluement suivre (un grand moment !!!), du ballet de voitures du rallye perdues autour d'une ferme de cochons ...

Mais malgré tout celà, ce fût un plaisir énorme car on se prend vite au jeu ... même mon co-pilote, qui était quelque peu réfractaire avant le départ !

Certains vont sans doute poser la question : quel est le classement ?
Et bien à ce jour, nous ne le connaissons pas encore. Nous ne sommes pas dans les 3 premires, récompensés, ça c'est sur. Mais il semblerait que nous ayons loupé quelques repères, et comme beaucoup de concurrents ont tourné en rond comme nous, sans parler de ceux qui ont rendu les armes avant la fin, il est difficile de savoir comment nous nous situons. Enfin les résultats définitifs devraient être connus d'ici peu.
De toutes façon, peu importe le résultat et même si l'on finit ce genre de périple complètement HS, je suis pret à ressigner dés demain !!!


Partager cet article

Repost 0

commentaires